Tout savoir sur la formation sécurité au travail

Tout savoir sur la formation sécurité au travail

Travailler comporte des risques physiques plus ou moins importants selon les secteurs d’activité. Le risque d’un accident du travail est présent en permanence dans une entreprise. Dès lors que l’on manipule des charges (lourdes ou non), que l’on s’assoit ou bien que l’on manipule des produits chimiques, le risque existe. Heureusement, des formations spécifiques comme la formation sauveteur secouriste au travail (SST) existent et forment l’ensemble du personnel à la sécurité au travail. Panorama des différentes formations dans cet article.

La formation SST

Former ses collaborateurs à la prévention des risques en entreprise est une nécessité pour tous les responsables. En effet, quel que soit le poste ou la fonction, la sécurité est l’affaire de tous. Tout le monde doit être capable d’identifier un risque ou un danger et d’agir en conséquence. La formation SST est là pour aider l’ensemble du personnel à s’intégrer dans le plan de prévention de l’entreprise.

Le premier objectif de la formation est de savoir identifier un risque ou une personne présentant un risque. Par exemple, lorsque l’on doit déplacer une charge d’un endroit à un autre. Ici, le risque principal est une mauvaise position du dos au moment de soulever la charge. Pour éviter de se blesser, il faut fléchir les jambes et toujours garder le dos droit. Une mauvaise position du dos peut entrainer un trouble musculosquelettique ou TMS comme par exemple une hernie discale. Lorsque le risque est identifié, le SST intervient et corrige la position de ses collègues. L’idéal étant que le personnel qui déplace la charge soit directement formé et capable d’adopter de lui-même la bonne posture

Idem pour identifier les personnes concernées par des risques cardiaques. Chaque année, de nombreux français sont victimes de problèmes cardiaques sur leur lieu de travail. Des signes précédent l’arrêt cardiaque sont identifiables par les personnes ayant reçu une formation SST. Ainsi, le temps de réaction sera plus court et le sauveteur secouriste du travail aura le temps d’intervenir avec un DAE (défibrillateur automatisé externe). Il pourra également prévenir rapidement les pompiers et gagner un temps précieux pour l’intervention.

Un sauveteur secouriste du travail doit pouvoir protéger la victime sans lui-même se mettre en danger. Il doit identifier rapidement les causes de l’accident, mettre la victime à l’abris et prévenir/donner l’alerte pour l’intervention des pompiers. En attendant et selon la gravité de l’accident, il doit pouvoir prodiguer les premiers soins. Pour suivre une formation SST, faites appel à un formateur habilité par l’INRS. C’est par exemple le cas de Linseo Prévention qui propose des formations sauveteur secouriste du travail à Toulouse.

Le risque incendie en entreprise

Un autre risque en entreprise est le risque d’incendie. La manipulation de produits dangereux ou bien un défaut sur l’installation électrique peuvent être à l’origine d’un départ de feu. Dans ce cas, il faut être capable d’évacuer rapidement et dans le calme les locaux de l’entreprise. Des points de rassemblement sont prévus à l’extérieur de l’entreprise. Il faut alors les rejoindre au plus vite. Pour ce faire, des serres files et des guides files sont définis parmi les membres du personnel pour guider rapidement les collaborateurs vers les points de rassemblement et s’assurer que personne ne soit resté à l’intérieur.