Une allée en pavé ou en dalle, avantages et inconvénients

Une allée en pavé ou en dalle, avantages et inconvénients

Les chemins piétons sont créés pour faciliter la circulation à l’extérieur de votre demeure. Les allées servent également à relier les différents endroits dans votre maison. Elles sont installées dans votre jardin pour être à la fois pratiques et esthétiques. Elles doivent être s’harmoniser à votre espace extérieur pour impressionner vos visiteurs qui l’emprunteront.

Pour la réalisation du revêtement, il existe une large gamme de matériaux adéquats aux allées piétonnes comme les pavés ou les dalles en béton. Mais pour choisir entre une dallée ou une pavée, il faut connaître les avantages et inconvénients de chacune.

Des allées pavées : quels en sont les avantage et inconvénient ?

Le pavé est un revêtement de sol très résistant par son épaisseur assez importante. Si vous souhaitez apporter une touche d’authenticité à votre extérieur, n’hésitez pas à opter pour des pavés en pierre naturelle pour le couvrir vos allées. Par sa forme autobloquante, elle peut être carrossable.

Les pavés permettent de créer une allée facilement et rapidement. Et la pose des pavés autobloquants ne nécessite pas de joint. De ce fait, ce type de revêtement extérieur pour sol peut très bien convenir aux allées piétonnes.

L’inconvénient avec le pavé, est que vous devez envisager des entretiens réguliers pour éviter que votre passage piéton devienne glissant à cause des champignons lichénisés et les mousses. Il faut aussi avoir l’habitude d’enlever les mauvaises herbes entre les pavés.

Des allées dallées : quels peuvent être leurs avantage et inconvénient ?

Avec la dalle, vous avez plusieurs choix comme des dalles en béton, en pierre naturelle ou en pierre reconstituée. Ce type de revêtement peut être très résistant, et avoir une dimension conséquente, mais moins d’épaisseur. La dalle s’utilise souvent pour couvrir les allées piétonnes.

Les allées dallées sont faciles à entretenir, vous pouvez les nettoyer avec un simple balai-brosse ou les laver à haute pression.

En revanche, l’inconvénient avec la dalle est qu’elle n’est pas carrossable qu’à partir de certaines épaisseurs. Elle peut couter plus cher que les autres matériaux. Et vu qu’elle est robuste, sa pose lors des travaux de revêtement doit être délicate. Aussi, pour l’assemblage des dalles, il faut utiliser du mortier.

Faire appel à un maçon pour avoir plus de conseils sur les matériaux adaptés à ses allées

Et si malgré le fait de connaître les désavantages et les atouts des pavés et des dalles, vous n’arrivez pas encore à décider lequel entre ces deux matériaux choisir. Le mieux est de faire appel à ce maçon en Alpes Maritimes sur ce site qui va étudier la stabilité et la nature de votre sol, votre utilisation habituelle des allées, afin de vous conseiller le matériau approprié à votre accès piéton extérieur.

Après la pose des revêtements, il est important d’appliquer des traitements protecteurs et hydrofuges sur les dalles et sur les pavés pour les préserver de l’humidité, des agressions climatiques et de l’usure.

L’intervention du maçon est aussi indispensable, car, la conception de l’allée doit être bien étudiée quelque soit le matériau que vous avez choisi pour empêcher la stagnation des eaux de pluie. Le technicien dans le domaine doit créer une pente assez faible lors des travaux. De ce fait, l’évacuation des eaux de pluie peut être facile et les allées peuvent sécher rapidement afin qu’elles ne soient pas glissantes.