Vitres teintées pour plus de sécurité

Vitres teintées pour plus de sécurité

La vitre teintée s’adapte parfaitement aux vitres de votre auto. Dans cet article, on va vous expliquer la législation des vitres et le plus qu’elle apporte à votre sécurité et à celles des passagers.

Réglementation des vitres teintées

Particuliers ou professionnels, les vitres teintées suivent une réglementation précise et très stricte. Ces dernières concernent, dans la majorité des cas, les vitres latérales qui sont situées à l’avant du véhicule. Par conséquent, les vitres de l’arrière ne sont pas concernées par ses réglementations.

 En effet, l’intérêt majeur d’une telle mesure réside dans le fait que la teinte représente un réel danger dans la sécurité routière. Ainsi, la transparence des vitres doit être suffisante afin de favoriser la clairvoyance du conducteur. De plus, elle doit permettre aux autres automobilistes d’avoir une vue bien distincte de l’intérieur du véhicule.

En revanche, il est indispensable de mentionner que les vitres teintées sont interdites dans plusieurs pays dans le monde. Vous devez donc vous renseigner avant de faire une pose de vitres teintées.

Vitre teintée conforme aux normes

Pour savoir si les vitres teintées 91 de votre véhicule sont conformes aux normes ou pas, il est important de vérifier certains critères. En effet, la transparence des vitres doit être suffisante. Cela veut dire qu’elle doit être relative à celle au coefficient de transmission lumineuse. 

Cependant, une vitre est dite teintée si le coefficient de transmission lumineuse est supérieur à 30 %. Pour être homologué, chaque pays prévoit un taux maximal qu’il faut respecter. D’autres facteurs comme la résistance aux conditions climatiques et thermiques sont aussi pris en considération. 

Les véhicules non-soumis à la réglementation 

Il existe des véhicules non-soumis à la réglementation comme les exceptions médicales. En effet, les conducteurs qui souffrent de protoporphyries érythropoïétiques, porphyries érythropoïétiques congénitales et xeroderma pigmentosum peuvent circuler avec des véhicules dotés de vitres teintées à l’avant. 

Cette dérogation est accordée uniquement aux titulaires du certificat d’immatriculation. De plus, ils ne peuvent pas prêter leur véhicule même à leur conjoint. 

D’autres véhicules tels que les voitures blindées destinées au transport et à la protection de personnes importantes et des marchandises sont aussi concernés par cette dérogation. 

Des sanctions pour les conducteurs, pas les propriétaires 

Ceux qui ne respectent pas la réglementation sont soumis à des sanctions. Ces contrevenants s’exposent à une contravention de 4e classe avec des pertes de points et des amendes forfaitaire, minorée, majorée et maximum. 

Les amendes peuvent aller de 90 à 750 euros. C’est pour cette raison qu’on vous conseille de vérifier la conformité des vitres teintées et la réglementation de votre pays avant de faire la pose. C’est essentiel. 

Les sanctions entraînent également un retrait de 3 points sur le permis de conduite. Dans les cas les plus graves, elles peuvent aboutir à l’immobilisation du véhicule. Donc il faut faire attention à ce sujet. Dans tous les cas, c’est le conducteur qui est sanctionné et non pas le propriétaire de la voiture. En tant que conducteur, vous devez vérifier ces contraintes pour ne pas être sanctionné.